supremesElles se sont rencontrées à la fin des années 1960 et ne se sont plus quittées depuis : tout le monde les appelle “les Suprêmes”, en référence au célèbre groupe de chanteuses des seventies. Complices dans le bonheur comme dans l’adversité, ces trois irrésistibles quinquas afro-américaines aussi puissantes que fragiles ont, depuis leur adolescence, fait de l’un des restaurants de leur petite ville de l’Indiana longtemps marquée par la ségrégation leur quartier général où, tous les dimanches, entre commérages et confidences, rire et larmes, elles se gavent de nourritures diététiquement incorrectes tout en élaborant leurs stratégies de survie.

Née dans un sycomore, l’intrépide Odette, qui mène son monde à la baguette, converse secrètement avec les fantômes et soigne son cancer à la marijuana sur les conseils avisés de sa défunte mère, tandis que la sage Clarice endure les frasques de son très volage époux pour gagner sa part de ciel. Toutes deux ont pris sous leur aile Barbara Jean, éternelle bombe sexuelle que l’existence n’a cessé de meurtrir. D’épreuves en épreuves, l’indissoluble trio a subsisté contre vents et marées...

Un formidable et attachant roman sur l’amitié et la résilience emmené par d’époustouflants personnages.
Les "suprêmes" vont devenir vos meilleures amies !
Lu par Eva et Christine

beignets tomates vertesAu sud de l'Amérique profonde, en Alabama, un café au bord d'une voie ferrée... Ninny, fringante octogénaire, se souvient et raconte à Evelyn, une femme au foyer à l'existence monotone, les incroyables histoires de la petite ville de Whistle Stop. Grâce à l'adorable vieille dame, Evelyn, qui vit très mal l'approche de la cinquantaine, va peu à peu s'affirmer et reprendre goût à la vie.

Une chronique nostalgique et tendre, généreuse et colorée, pleine de saveur et d'humour.
Lu par Eva

Lignes de failleEntre un jeune Californien du XXIe siècle et une fillette allemande des années 1940, rien de commun si ce n'est le sang. Pourtant, de l'arrière-grand-mère au petit garçon, chaque génération subit les séismes politiques ou intimes déclenchés par la génération précédente. Monstrueuses ou drôles, attachantes ou désespérées, les voix de Sol, Randall, Sadie et Kristina - des enfants de six ans dont chacun est le parent du précédent - racontent, au cours d'une marche à rebours vertigineuse, la violence du monde qui est le nôtre, de San Francisco à Munich, de Haïfa à Toronto et New York.
Quel que soit le dieu vers lequel on se tourne, quelle que soit l'époque où l'on vit, l'homme a toujours le dernier mot, et avec lui la barbarie. C'est contre elle pourtant que s'élève ce roman éblouissant où, avec amour, avec rage, Nancy Huston célèbre la mémoire, la fidélité, la résistance et la musique comme alternatives au mensonge.

Un superbe roman, à lire absolument !
Lu par Eva

leon et louiseLéon et Louise n’ont pas vingt ans lorsqu’ils se rencontrent dans un petit village français vers la fin de la Première Guerre mondiale. Connus, reconnus, perdus de vue, séparés par les hasards de l’Histoire et les vents contraires du destin, les deux jeunes gens ne s’oublieront jamais.

En explorant la vie secrète de son propre grand-père sur plus de quarante ans, Alex Capus signe le roman d’un amour plus fort que le tourbillon de la vie, une irrésistible épopée intime et ample.
Lu par Eva

meurtres entre soeursOlivia et Emily, des demi-sœurs, vivent une enfance heureuse dans l'Angleterre des années 1950. Jusqu'au jour où Mo et Pa font un troisième enfant : Rosie, la petite princesse, leur préférée. Une vraie peste. Peu à peu, Rosie parvient à empoisonner l'existence de toute la famille, poussant Olivia et Emily dans leurs derniers retranchements. Comment s'en débarrasser?

Coups bas, manipulations en tous genres, vengeances : impossible de s'ennuyer à la lecture de ce roman jubilatoire, aux héroïnes aussi cyniques que déjantées. Un festival d'humour noir ! Willa Marsh brosse un tableau acide des relations fraternelles, de l’âge tendre jusqu’à la retraite sur le petit air de « famille je vous hais ».
Lu par Eva

les trois lumieresDans la chaleur de l’été, un père conduit sa fille dans une ferme du Wexford, au fond de l’Irlande rurale. Bien qu’elle ait pour tout bagage les vêtements qu’elle porte, son séjour chez les Kinsella,des amis de ses parents, semble devoir durer. Sa mère est à nouveau enceinte, et il s’agit de la soulager jusqu’à l’arrivée du nouvel enfant.
Au fil des jours, puis des mois, la jeune narratrice apprivoise cet endroit singulier, où la végétation est étonnamment luxuriante, les bêtes grasses et les sources jaillissantes. Livrée à elle-même au milieu d’adultes qui ne la traitent pas comme une enfant, elle apprend à connaître, au gré des veillées, des parties de cartes et des travaux quotidiens, ce couple de fermiers taciturnes qui pourtant l’entourent de leur bienveillance.
Pour elle qui n’a connu que l’indifférence de ses parents dans une fratrie nombreuse, la vie prend une nouvelle dimension. Elle apprend à jouir du temps et de l’espace, et s’épanouit dans l’affection de cette nouvelle famille qui semble ne pas avoir de secrets. Certains détails malgré tout l’intriguent : les habits dont elle se voit affublée, la réaction de Mr Kinsella quand il les découvre sur elle, l’attitude de Mrs Kinsella lors de leurs rares sorties à la ville voisine…

Un magnifique roman.

Lu par Eva et Christine

cas singulier benjamin tBenjamin, ambulancier de 35 ans, est victime de crises d’épilepsie qui s’accompagnent de visions au cours desquelles il se voit projeté 70 ans en arrière, dans la peau d’un autre Benjamin, héros de la Résistance lors de la Seconde Guerre Mondiale.

Est-il possible de vivre 2 vies en même temps, à 2 époques différentes ? C’est avec talent que l’auteure arrive à nous le faire croire tout au long de cet époustouflant récit.

Tout comme Benjamin, le lecteur est emporté dans ces fluctuations temporelles et psychologiques de 2 vies qui s’entrechoquent et qui nous poussent à nous questionner sur nos choix.

Original, fascinant et addictif !
Lu par Christine

GraceDe retour dans sa maison d’enfance pour y passer Noël en famille, Nathan trouve très étrange le comportement de Grâce, sa mère. Des incidents se succèdent, faisant resurgir un douloureux passé.

Dans ce récit à 2 voix, celle de Grâce au travers du journal intime qu’elle a tenu 30 ans auparavant, et celle de Nathan dans un discours intérieur qu’il adresse à sa femme tant aimée, décédée à la naissance des jumeaux, nous découvrons peu à peu de lourds secrets de famille et des blessures qui vont aboutir à un séisme familial.

Une très belle écriture qui nous emporte dans un huis clos familial riche en émotions  et en suspense. Un roman envoûtant, fort, dérangeant, bouleversant et une analyse approfondie de l’âme humaine dans ce qu’elle a de sombre et  lumineux.

Un auteur à découvrir et à suivre !
Lu par Christine