alabama 1963Birmingham, Alabama, 1963. Le corps sans vie d'une fillette noire est retrouvé. La police s'en préoccupe de loin. Mais voilà que d'autres petites filles noires disparaissent...
Bud Larkin, détective privé bougon, alcoolique et raciste, accepte d'enquêter pour le père de la première victime. Adela Cobb, femme de ménage noire, jeune veuve et mère de famille, s'interroge : "Les petites filles, ça ne disparaît pas comme ça..."
Deux êtres que tout oppose. A priori.

Sous des airs de polar américain, "Alabama 1963" est avant tout une plongée captivante dans les États-Unis des années 1960, sur fond de ségrégation, de Ku Klux Klan et d'assassinat de Kennedy.

Lu par Eva

petits oiseauxQuand son petit frère est en âge de parler, lui seul comprend ses mots “flûtés”. Car ce langage est celui des oiseaux, celui qui sait dire la poésie d’un monde que les humains ont oublié. Un roman sur les êtres différents, leur douceur, leur mémoire magnifique et leur extrême sensibilité.
Petits oiseaux est un roman d'une douceur salvatrice qui nous confie un monde où la différence n'influe pas sur le bonheur, où la solitude conduit à un bel univers, un repli du temps préservant l'individu de ses absurdes travers, un pays où s'éploient la voix du poème, celle des histoires et des chants d'oiseaux, celle des mots oubliés.

Un roman qui se traverse sur la pointe des pieds...C'est joli, subtil et touchant comme seuls savent l'être les japonais.

Lu par Jérôme

LES LETTRES D ESTHERÀ la mort de son père, Esther, libraire du nord de la France, décide d’ouvrir un atelier d’écriture épistolaire, en souvenir de la correspondance qu’ils entretenaient tous les deux.
Cinq personnes répondent à son annonce : Jeanne, 70 ans, dont la colère contre les dérives de la société actuelle reste toujours aussi vive ; Juliette et Nicolas, un couple démuni et désuni face à une sévère dépression post-partum ; Jean, un businessman cynique qui ne trouve plus de sens à sa vie ; Samuel, un adolescent rongé par la culpabilité, qui ne parvient pas à faire le deuil de son frère, mort d’un cancer.
Tous aspirent à bien autre chose qu’à apprendre à écrire, et au fil des lettres, des solitudes sont rompues, des liens se renouent, des cœurs s’ouvrent, des reprochent s’estompent, des mots/maux trop longtemps tus sont enfin écrits, des peurs et des chagrins sont exorcisés.
Ces correspondances croisées seront une véritable leçon de vie dont chaque participant ressortira profondément transformé, prêt à s’ouvrir au bonheur et à la réconciliation, qu’ils se trouvent dans une cabine téléphonique au fin fond du Japon, dans la douceur d’une brioche ou dans les yeux d’un bébé.

Un magnifique roman épistolaire pétri d’humanité et d’amour de la vie.

Lu par Eva

cmeUn jeune auteur serbe, à la dangereuse propension à se saoûler sans répit et peinant à trouver sa place ici-bas, obtient une bourse de la fondation Rockefeller pour résider pendant un mois sur le bord du lac de Côme.
Sur un mode élégiaque et amusé, voici le journal d’un voyage initiatique et d’une renaissance où se côtoient quelques personnages hauts en couleur, qu’ils appartiennent à l’élite intellectuelle internationale ou qu’ils officient comme cafetiers dans d’anonymes et pittoresques bistrots locaux.
Petit à petit, une sensibilité d’écorché vif commence à pointer sous une carapace revêche : l’auteur se met à respirer la nature à pleins poumons, à s’imprégner des gens et de la beauté des lieux.
Ainsi, de rencontres contrastées en conversations improbables, de micro-événements en petites épiphanies, il nous offre la chronique douce-amère d’une vie soudain à nouveau prometteuse.

Côme est un livre déjà culte en Serbie, qui a connu plusieurs prix, ainsi que maintes éditions et traductions.

Une ode poignante à la simplicité et aux petits plaisirs du quotidien.

Lu par Jérôme

Énoublie pas de vivreté 2013. Edward Adler, 12 ans, embarque avec ses parents, son frère aîné et 183 autres passagers à bord d’un vol pour Los Angeles au départ de New York. Parmi eux, un jeune loup de Wall Street qui flirte avec l’hôtesse, un soldat blessé en Afghanistan, un vieil industriel richissime et malade, une jeune femme ébranlée par la nouvelle de sa grossesse, une autre croyant en la réincarnation. Mais tandis que tous songent à ce que demain leur réserve, l’avion s’écrase dans un champ du Colorado…
Edward est l’unique rescapé du crash. Pendant des mois, son histoire émeut l’Amérique et, entre état de choc et insomnies, le garçon doit faire face à la perte de sa famille et à une morbide célébrité. Confié à son oncle et sa tante, il tente maladroitement de donner un sens à sa survie, aidé en cela par sa nouvelle et singulière voisine, Shay. C’est alors que les adolescents font une découverte aussi bouleversante qu’inattendue : celle de centaines de lettres envoyées à Edward par des proches des victimes, et que son oncle lui a cachées…

Cette histoire est bouleversante. On s'attache aux personnages, on partage leurs émotions, leurs sentiments...

Lu par Eva, Sophie et Stéphanie

darktownAtlanta, 1948, une jeune femme de couleur est assassinée. Deux policiers noirs vont mener l'enquête, avec en toile de fond le KKK, la ségregation et le début des mouvement civiques.
Darktown est le premier opus d’une saga criminelle complexe et fascinante qui explore les tensions radicales au début du mouvement des droits civiques, dans la lignée de Dennis Lehane et Walter Mosley.

Il ne fait pas bon être un flic noir dans l' Amérique des années 40...Surtout si l'on décide fourrer son nez dans les affaires des blancs....
Thomas Mullen signe un brillant roman policier sombre, haletant et magnifiquement construit.

Lu par Jérôme

les jours aimsEnfant, Constance s’était fait une promesse : ne jamais enfermer sa grand-mère dans un hospice, ne pas la laisser dans la solitude de sa maison. Rester aux côtés de cette femme résolument moderne, féministe, bienveillante, courageuse, qui l’a élevée seule avec une dévotion et une compréhension infinies.
N’a-t-elle pas couvert une fugue sur les pas de George Sand ? Fermé les yeux sur ses frasques adolescentes ? Confié que les femmes n’avaient pas besoin des hommes pour s’en sortir ? Il semble inconcevable de l’abandonner à l’aube de ses nonante quatre ans. Pourtant, pour la petite fille d’autrefois qui vit désormais sur un autre continent, il n’est pas si facile de respecter ses engagements…

Un très beau récit sur l'amour d'une petite-fille pour sa grand-mère.

Lu par Eva

sortez moi de lMadeleine, vieille fille de trente-cinq ans, vit au fin fond de l’Auvergne, couvée par sa maman. Son monde s’écroule brutalement lorsque celle-ci décède.
Mais le destin vient frapper à sa porte, ou plutôt le notaire de famille, qui lui apprend qu’elle hérite d’un appartement… à Paris ! Madeleine n’a jusqu’alors jamais quitté son village natal, mais elle est prête à sauter dans le train et à se lancer dans l’aventure : il est temps pour elle de rattraper le temps perdu et de faire l’apprentissage de la vie.
Au cœur de la capitale, bien des péripéties décoiffantes et des rencontres loufoques l’attendent. Madeleine est loin d’imaginer qu’elles changeront à tout jamais le fil de son existence.

Un roman dans lequel vous découvrirez des personnages spontanés, attachants, de l'humour et un peu d'amour.
Un livre qui se lit facilement. Un voyage à Paris dont vous vous souviendrez.

Lu par Sophie