MARIE LOU LE MONDEMarie-Lou-Le-Monde, c’est un vertige amoureux, un chant du désir, un hommage à un fantasme impérissable.
Dans le sud de la France, deux adolescentes se rencontrent au lycée. L’une est solaire et ténébreuse, irradiante, libre. L’autre, amoureuse et à l’affût.
Le roman, c’est l’histoire de ce télescopage, une étincelle, une bouffée de chaleur, un roman-poème qui dit l’amour passionnel d’une jeune fille pour l’incandescente Marie-Lou.

Un roman, un poème : le récit d'une passion foudroyante qui marquera à jamais notre narratrice. Puissant et beau comme l'aube.

Lu par Jérôme

la machineNés dans le confort de la famille noble des Cabayol, Vian et Andrès sont deux frères inséparables. Mais dans un pays où la révolution gronde et où les anciens royalistes fourbissent leurs armes pour renverser la toute jeune République, ils vont devoir choisir leur camp...
Grande fresque familiale où les batailles politiques rejoignent les bouillonnements personnels, "La machine" est une œuvre forte, absolue et puissante.

Décidément, Katia L. Zamora sait raconter des histoires...Et celle des deux frères Cabayol, tourmentés par leurs désirs et leurs idéaux dans un pays au bord de la guerre civile est impossible à lâcher!!
Un vrai bonheur de lecture qui vous fera trembler et vibrer avec Andres et Vian au gré de leurs peurs et de leurs espoirs les plus fous.

Lu par Jérôme

LE TRAIN DES ENFANTSNaples, 1946. Amerigo quitte son quartier pour monter dans un train. Avec des milliers d’autres enfants du Sud, il traversera toute la péninsule et passera quelques mois dans une famille du Nord : une initiative du parti communiste vouée à arracher les plus jeunes à la misère après le dernier conflit mondial.
Loin de ses repères, de sa mère Antonietta et des ruelles de Naples, Amerigo découvre une autre vie. Déchiré entre l’amour maternel et sa famille d’adoption, quel chemin choisira-t-il ?

S’inspirant de faits historiques, Viola Ardone raconte l’histoire poignante d’un amour manquée entre un fils et sa mère. Immense succès en Italie et en cours de traduction dans 29 pays, ce roman remarquable révèle une auteure d’exception. Superbe !

Lu par Eva

le grand rvedes floraisonsCe qui m'intéresse avant tout, ce sont les données fournies par les réalités naturelles qu'on néglige parce qu'on les enferme dans des fonctions. Il y a, par exemple, l'Ophrys que je cite dans Le grand rêve des floraisons. Cette fleur imite l'abeille sans la connaître et l'imite inutilement puisque l'abeille ne lui est pas nécessaire. Les botanistes dont je lis fréquemment les livres n'abordent pas les aspects qui m'attirent.
Ainsi la dispersion des graines n'entre pas dans la classification des modes de diffusion. Ce qui m'étonne, c'est la réalisation même de ces graines, leur forme. Car enfin, comment un pissenlit, enraciné dans la terre et qui ignore tout du vent, peut-il créer une graine qui peut s'envoler à la moindre brise ? C'est la manifestation d'une intelligence qui ne correspond pas à l'intelligence humaine.
Alors qu'est-ce que la nature ? Où est-elle ? Où est l'ordinateur ? La réalité surnaturelle dont on voit les traces n'appelle en moi aucune théologie. C'est l'expérience d'un rôdeur.

Une lecture qui nettoie l'âme et allège du poids que peut prendre le quotidien.

Lu par Jérôme

kassoAprès des années d’absence, Jacky Toudic est de retour à Besançon pour s’occuper de sa mère malade d’Alzheimer. Les vieux souvenirs et copains ressurgissent. Les vieux travers aussi. En effet Jacky ne gagne pas sa vie comme les honnêtes gens. Son métier : faire Mathieu Kassovitz. Car Jacky est son sosie parfait, et vu que Jacky est escroc, ça fait un bon combo. Depuis des années, se faisant passer pour l’acteur, il monte des arnaques très lucratives. Ce retour au bercail pourrait être l’occasion de se mettre au vert, mais c’est compter sans sa rencontre avec la volcanique Zoé, avocate aux dents longues, qui en a décidé autrement.

Vous aimez l'arnaque ? L'humour noir tranchant et un peu trash sur les bords ? Les imposteurs, les avocates véreuses et les complotistes qui n'ont pas toutes leurs frites dans le même sachet ? Jacky Schwartzmann vous offre tout ça et bien plus encore !!! Ames sensibles s'abstenir!

Lu par Jérôme

l ochantent les crevissesPendant des années, les rumeurs les plus folles ont couru sur « la Fille des marais » de Barkley Cove, une petite ville de Caroline du Nord. Pourtant, Kya n'est pas cette fille sauvage et analphabète que tous imaginent et craignent.
A l'âge de dix ans, abandonnée par sa famille, elle doit apprendre à survivre seule dans le marais, devenu pour elle un refuge naturel et une protection.
Sa rencontre avec Tate, un jeune homme doux et cultivé qui lui apprend à lire et à écrire, lui fait découvrir la science et la poésie, transforme la jeune fille à jamais. Mais Tate, appelé par ses études, l'abandonne à son tour. La solitude devient si pesante que Kya ne se méfie pas assez de celui qui va bientôt croiser son chemin et lui promettre une autre vie.
Lorsque l'irréparable se produit, elle ne peut plus compter que sur elle-même...

Un titre énigmatique pour un roman absolument splendide dont l'héroïne est très touchante. Un vrai coup de coeur !

Lu par Eva et Stéphanie

CVT Le silence des carpes 4988Le robinet de cuisine de Paul Solveig fuit. Sa femme aussi. Pour sa femme, il ne peut rien faire, pour le robinet, il appelle un plombier tchèque. Au cours de son intervention, l’artisan laisse échapper une ancienne photographie de sa mère, disparue dans sa Moravie natale pendant la période communiste. Cet étrange cliché, d’une grande beauté formelle, fascine Paul.
Son épouse partie, son robinet réparé, plus rien ne le retient à Paris. Aussi le jeune homme quitte-t-il la France pour retrouver cette inconnue, avalée derrière le rideau de fer il y a plus de trente ans, et l’artiste qui l’a ainsi immortalisée. Il atterrit alors dans la petite ville de Blednice, au cœur de la Moravie, pour poursuivre sa folle enquête. Mais Paul Solveig n’a rien d’un fin limier.

Le silence des carpes est un roman drôle souvent, aigre-doux parfois, un peu mélancolique aussi. C’est surtout une magnifique ode à la République Tchèque, à sa littérature, à son cinéma et à la folie de ses habitants.

"Absure, tendre et drôle. On se sent étrangement bien aux côtés de Paul, partageant son improbable reconstruction au fil de l'impeccable écriture de Jérôme Bonenetto.
Mon roman préféré de 2021 :o)"

Lu par Jérôme

mademoiselle papillonGabrielle, 30 ans, infirmière, s’occupe de grands prématurés dans un service de néonatologie intensive. L’univers de la jeune femme s’est réduit aux quelques mètres carrés de sa salle, la salle 79, où elle glisse lentement dans l’indifférence, lorsqu’elle découvre l’histoire de Mademoiselle Papillon.
En 1920, dans une France ravagée par la Première Guerre mondiale, cette infirmière de la Croix-Rouge est envoyée au dispensaire de Vraignes-en-Vermandois. Alors qu’elle tente de mener à bien sa mission, la vision des enfants qui succombent dans la rue l’obsède. Une ambition se forme et prend bientôt toute la place : elle doit bâtir une maison pour les protéger.
Lorsqu’elle franchit le seuil de la sublime abbaye de Valloires, Mademoiselle Papillon est convaincue d’approcher son rêve.

L’histoire inouïe de Thérèse Papillon, reconnue juste parmi les nations, révèle la force de nos rêves. Un magnifique roman écrit par la très belle plume d'Alia Cardyn, auteure belge.

Lu par Eva