la danse des damnesStrasbourg, 1518. Au pied de la cathédrale, dans la chaleur étouffante de l’été, une femme se met à danser. Elle danse des jours durant, infatigable, possédée, avant d’être rejointe, petit à petit, par des centaines d’autres femmes. Non loin de là, Lisbet récolte le miel de ses ruches. Auprès des abeilles, elle oublie l’atmosphère oppressante et son angoisse de perdre, une fois encore, l’enfant qu’elle porte.
Alors que la ville semble s’effondrer sous la chaleur et les pas des danseuses, le retour d’Agnethe, après sept ans d’exil pour un crime que tout le monde tait, promet de faire voler en éclats le monde tel que Lisbet le connaît. Déterminée à découvrir le secret de sa belle soeur, la voilà bientôt prise dans un tourbillon d’interdits et de passion, une mélodie à en perdre la raison…

Ancré dans une époque de superstition, ce roman, inspiré de faits réels, est le récit enivrant de ces femmes, grandes damnées de l’Histoire, mais surtout une bouleversante histoire d’amour et de résilience.

Lu par Laurence

l enrag« Je n’ai pas le droit aux sentiments. Les sentiments c’est un océan, tu t’y noies. Pour survivre ici, il faut être en granit. Pas une plainte, pas une larme, pas un cri et aucun regret. Même lorsque tu as peur, même lorsque tu as faim, même lorsque tu as froid, même au seuil de la nuit cellulaire, lorsque l’obscurité dessine le souvenir de ta mère dans un recoin. Rester droit, sec, nuque raide. N’avoir que des poings au bout de tes bras. Tant pis pour les coups, les punitions, les insultes. S’évader les yeux ouverts et marcher victorieux dans le sang des autres, mon tapis rouge. Toujours préférer le loup à l’agneau. »
Dans la nuit du 27 août 1934, cinquante-six gamins se révoltent et s’échappent de la colonie pénitentiaire pour mineurs de Belle-Île-en-Mer. Voici ouverte la chasse aux enfants. Tous sont capturés. Tous ? Non : aux premières lueurs de l’aube, un évadé manque à l’appel. Voici son histoire…

Lu par Barbara

VEILLE SUR ELLEAu grand jeu du destin, Mimo a tiré les mauvaises cartes. Né pauvre, il est confié en apprentissage à un sculpteur de pierre sans envergure. Mais il a du génie entre les mains.
Toutes les fées ou presque se sont penchées sur Viola Orsini. Héritière d'une famille prestigieuse, elle a passé son enfance à l'ombre d'un palais génois. Mais elle a trop d'ambition pour se résigner à la place qu'on lui assigne.
Ces deux-là n'auraient jamais dû se rencontrer. Au premier regard, ils se reconnaissent et se jurent de ne jamais se quitter. Viola et Mimo ne peuvent ni vivre ensemble, ni rester longtemps loin de l'autre. Liés par une attraction indéfectible, ils traversent des années de fureur quand l'Italie bascule dans le fascisme. Mimo prend sa revanche sur le sort, mais à quoi bon la gloire s'il doit perdre Viola ?

Un roman plein de fougue et d'éclats, habité par la grâce et la beauté. Un vrai coup de coeur !

Goncourt 2023 !

Lu par Catherine, Eva et Pauline

LabyrinthesUne scène de pure folie dans un chalet. Une victime au visage réduit en bouillie à coups de tisonnier. Et une suspecte atteinte d'une étrange amnésie. Camille Nijinski, en charge de l'enquête, a besoin de comprendre cette subite perte de mémoire, mais le psychiatre avec lequel elle s'entretient a bien plus à lui apprendre. Car avant de tout oublier, sa patiente lui a confié son histoire. Une histoire longue et complexe. Sans doute la plus extraordinaire que Camille entendra de toute sa carrière...

Le roi du thriller a encore frappé ! Vous ne pourrez pas le lâcher...

Lu par Yolène

les dragons

Alors qu’il se sépare de sa compagne, Jérôme, 35 ans, se penche sur son passé. À 15 ans, il a été hospitalisé dans un centre psychiatrique pour adolescents où il est tombé amoureux de Colette, une jeune fille mélancolique et suicidaire. Cette rencontre va changer sa vie.

Ce roman parle avec une grande justesse de la souffrance extrême de certains adolescents, de leur colère, de leur révolte et de leur désespoir dans un monde qui n’est pas fait pour eux et ne les prend pas toujours au sérieux.

Un livre plein d’espoir et qui prend aux tripes. Enorme coup de cœur de toute l’équipe.

Lu par Eva, Jean-Christophe, Catherine, Laurence et Manuel

ce que disent les silencesÀ la mort de son père, Adèle découvre chez lui des lettres, dont l'une lui révèle l'existence d'un secret autour de la mort de sa mère, alors qu'elle n'avait que quatre ans.
Mue par un irrépressible besoin de découvrir la vérité, Adèle quitte Paris pour se rendre là où se trouve certainement la réponse, l'île sur laquelle elle est née, qu'elle a quittée enfant et où elle ne devait jamais revenir : Ouessant.
D'entrevues en rencontres, Adèle va découvrir autant cette île sauvage que son histoire, l'histoire de sa famille... et se rendre compte qu'un secret peut en cacher un autre.

Toutes les familles ont leurs secrets... certaines plus que d'autres.

Lu par Sophie

les silencesUn fils apprend au téléphone le décès de son père. Ils s'étaient éloignés : un malentendu, des drames puis des non-dits, et la distance désormais infranchissable. Maintenant que l'absence a remplacé le silence, le fils revient à Trappes, le quartier de son enfance, pour veiller avec ses soeurs la dépouille du défunt et trier ses affaires. Tandis qu'il débarrasse l'appartement, il découvre une enveloppe épaisse contenant quantité de cassettes audio, chacune datée et portant un nom de lieu.
Il en écoute une et entend la voix de son père qui s'adresse à son propre père resté au Maroc. Il y raconte sa vie en France, année après année. Notre narrateur décide alors de partir sur les traces de ce taiseux dont la voix semble comme resurgir du passé. Le nord de la France, les mines de charbon des Trente Glorieuses, les usines d'Aubervilliers et de Besançon, les maraîchages et les camps de harkis en Camargue : le fils entend l'histoire de son père et le sens de ses silences.

Une fois de plus, Rachid Benzine nous transporte. Un très beau livre.

Lu par Sophie

sarekUn décor à couper le souffle. Une nature sauvage et impitoyable qui révèle les facettes les moins connues de chacun.
Une randonnée qui vire au cauchemar… Lâcheront-ils la corde qui les assure au bord du précipice ?
Anna, Milena et Henrik ont depuis longtemps une tradition bien à eux : tous les ans, ils partent randonner dans le nord de la Suède. Lorsque Milena convie son petit-ami Jacob à se joindre à eux, ses amis acceptent, malgré de premières réticences. Anna en est persuadée : elle a déjà vu Jacob quelque part. Mais où, et à quelle occasion ? Les quatre promeneurs débutent leur périple, quand Jacob propose un changement de plan : s’éloigner du chemin balisé pour se rendre sur les chemins solitaires et plus âpres de Sarek, l’un des parcs nationaux les plus somptueux de Suède. Une décision qui pourrait bien changer le cours de leur vie à jamais.

Dans un style incisif et direct, Ulf Kvensler nous prend au piège d’une Suède aussi grandiose qu’inquiétante, alternant suspense et descriptions de paysages éclatants, façon nature writing.
Un scénario captivant porté par une plume qui marque durablement.

Lu par Catherine