le prince a la petite tasseUn jour, j’ai dit : « Ils sont des milliers à dormir dehors. Quelqu’un pourrait habiter chez nous, peut-être ? » Et Fabrice a dit : « Oui, il faudra juste acheter un lit. » Et notre fils Marius a dit : « Faudra apprendre sa langue avant qu’il arrive. » Et son petit frère Noé a ajouté : « Faudra surtout lui apprendre à jouer aux cartes, parce qu’on adore jouer aux cartes, nous ! »

Pendant neuf mois, Émilie, Fabrice et leurs deux enfants ont accueilli dans leur appartement parisien, Reza, un jeune Afghan qui a fui son pays en guerre à l’âge de douze ans.

Ce journal lumineux retrace la formidable aventure de ces mois passés à se découvrir et à retrouver ce qu’on avait égaré en chemin : l’espoir et la fraternité.

Lu par Eva.

surfaceIci personne ne veut plus de cette capitaine de police.
Là-bas, personne ne veut de son enquête.

Après un accident grave, une policière de la PJ se retrouve parachutée dans le petit village d’Avalone.
La découverte du cadavre d’un enfant disparu 25 ans auparavant va bouleverser profondément le quotidien des villageois et la reconstruction de la policière.

Une histoire prenante, très bien écrite. On se retrouve très vite emporté par l'histoire. Un livre qui se dévore.

Lu par Jean-Pierre.

bienvenue High risingNoël 1930. Alors que Laura Morland, romancière à succès, n'aspirait qu'à quelques semaines de repos loin de l'agitation londonienne, la voilà plongée au cœur des intrigues de la vie de campagne. Son cher ami, le riche George Knox, est la proie d'une sournoise secrétaire, déterminée à s'élever au-dessus de son rang en se faisant épouser. Laura saura-t-elle le tirer de ce mauvais pas ? Et par la même occasion aider la jeune et innocente miss Sybil Knox à conclure le mariage dont elle rêve depuis toujours ?

Une délicieuse comédie de moeurs au coeur de la gentry anglaise.

Lu par Eva.

ceux qui voulaient voir la merQuand Lilou décide de quitter Paris pour Nice avec son fils Marius, elle ne se doute pas que son arrivée dans le Sud sera plus mouvementée que prévue ! Entre ses cours de yoga un peu particuliers, sa vie de mère célibataire, son original de père et son métier de bibliothècaire, la jeune femme n'a pas le temps de chômer. Pourtant, c'est avec beaucoup de douceur qu'elle discute avec Aurore, une vieille dame de 90 ans rencontrée dans le parc voisin. Aurore qui attend toutes les semaines son grand amour, Albert, parti à New York tenter sa chance après la guerre. Lilou décide alors de tout faire pour retrouver le grand amour de son amie.
Mais à trop vouloir remuer le passé, c'est le présent qui va la rattraper...

Une histoire poignante, des personnages attachants, un voyage inattendu entre Nice et New York, une histoire maitrisé entre passé et présent et un final surprenant.

Lu par Eva.

pass imparfaitUne invitation de Damian Baxter ? Voilà qui est inattendu ! Cela fait près de quarante ans qu’ils sont fâchés ! Inséparables durant leurs études à Cambridge, leur indéfectible amitié s’est muée en une haine féroce, suite à de mystérieux événements survenus lors de vacances au Portugal en 1970. Après de déconcertantes retrouvailles, la révélation tombe : riche, à l’article de la mort, Damian charge le narrateur, sur la foi d’une lettre anonyme, de retrouver parmi ses ex-conquêtes, six jeunes filles huppées qu’ils fréquentaient alors, la mère de son enfant.

Un voyage vers le passé plein de fantômes et de stupéfiantes révélations.

Lu par Eva et Stéphanie

tous les jours de la vie 1252007 264 432Cassie, Karen et Nichole. Les trois sœurs Carter ont vécu une enfance modeste mais heureuse… jusqu’à la terrible décision qui a détruit tout l’équilibre familial.
Alors qu’elle n’était encore qu’au lycée, Cassie est tombée follement amoureuse et a abandonné études et famille pour épouser l’homme qu’elle aimait. Un homme mauvais et manipulateur qui n’a pas tardé à faire de sa vie un enfer.
Malgré les années et l’échec cuisant de ce mariage, ses sœurs ne lui ont jamais pardonné d’avoir brisé le cœur de leurs parents. Cassie a dû se reconstruire loin d’elles, essayant tant bien que mal d’offrir une vie meilleure à sa fille. Mais un jour, elle reçoit une lettre de Karen. Pleine d’espoir, Cassie se permet alors de croire à une réconciliation, peut-être même à un nouveau départ...

Un merveilleux roman sur la persévérance et la confiance, un voyage excitant à travers les défis et les joies de la vie.

Lu par Eva.

je me suis tueClaire était une femme de 40 ans, épanouie dans son travail, sa vie sociale et de couple. Une ombre au tableau toutefois : l’absence d’enfant.
Sa vie bascule un soir où elle rentre seule d’une soirée ennuyeuse et se fait agresser. Claire choisit de se taire mais la réalité la rattrape. Enfermée dans son mutisme, elle prendra une succession de décisions qui auront des conséquences dramatiques jusqu’au jour où elle commettra l’indicible.
Du fond de sa cellule de prison, haïe de tous, Claire sort enfin de son silence…

Ce roman est bouleversant, dérangeant, haletant et interpellant. Impossible de le poser jusqu’au point final. Quel tour de force de la part de l’auteur d’avoir réussi à livrer un témoignage féminin intime d’une si grande sensibilité même s’il s’agit ici de tenter d’expliquer l’incompréhensible…

Lu par Christine et Eva

une joie froceJeanne est une femme formidable. Tout le monde l’aime, Jeanne.
Libraire, on l’apprécie parce qu’elle écoute et parle peu. Elle a peur de déranger la vie. Pudique, transparente, elle fait du bien aux autres sans rien exiger d’eux. A l’image de Matt, son mari, dont elle connaît chaque regard sans qu’il ne se soit jamais préoccupé du sien.
Jeanne bien élevée, polie par l’épreuve, qui demande pardon à tous et salue jusqu’aux réverbères. Jeanne, qui a passé ses jours à s’excuser est brusquement frappée par le mal. « Il y a quelque chose », lui a dit le médecin en découvrant ses examens médicaux. Quelque chose. Pauvre mot. Stupéfaction. Et autour d’elle, tout se fane. Son mari, les autres, sa vie d’avant. En guerre contre ce qui la ronge, elle va prendre les armes. Jamais elle ne s’en serait crue capable. Elle était résignée, la voilà résistante. Jeanne ne murmure plus, ne sourit plus en écoutant les autres. Elle se dresse, gueule, griffe, se bat comme une furie. Elle s’éprend de liberté. Elle découvre l’urgence de vivre, l’insoumission, l’illégalité, le bonheur interdit, une ivresse qu’elle ne soupçonnait pas.
Avec Brigitte la flamboyante, Assia l’écorchée et l’étrange Mélody, trois amies d’affliction, Jeanne la rebelle va détruire le pavillon des cancéreux et élever une joyeuse citadelle.

Sorj Chalandon change ici de registre, mais nous offre un roman tout aussi empreint d’humanité que ses œuvres précédentes. Un livre poignant et touchant à la fois.

Lu par Eva et Stéphanie