Des diables et des saintsUn vieil homme, Joe, joue du piano dans les lieux publics espérant un jour revoir celle qu'il attend depuis de nombreuses années, celle qui est aussi belle qu'un « do mineur », sa Rose.
Il emmène le lecteur dans son passé, au début des années 70 lorsqu'en une fraction de seconde, son destin bascule à tout jamais. Il attend ses parents et sa sœur, Inès, à l'aéroport mais il ne les reverra jamais, l'avion se crashant sous ses yeux. Joseph se retrouve alors orphelin et placé dans un établissement austère tenu par des religieux sans scrupules et cruels. Grâce aux amis qu'il se fera dans cet orphelinat mais aussi à Michael Collins, son héros à qui il raconte ses déboires, il réussira à survivre et à trouver un sens à sa vie...

Un roman remarquablement écrit, touchant mais qui ne sombre jamais dans le pathos, des personnages attachants, des mots qui résonnent encore longtemps même après avoir refermé le roman.

Lu par Sophie L.